Balises de valises : Trousse de survie (FRA)

Balises de valises :
Le plus ridicule guide de survie
d’une demoiselle voyageant en Chine
en 8 étapes
-Les gars, vous devriez le lire quand-même.
¤
¤
1-
KLEENEX ou la règle #1 des toilettes en Chine
Ça s’achète partout (alléluia).
S’il y a des cabines ET de la lumière,
t’es sûrement dans une (petite ou une grande) ville.
Si ya du papier, c’est du luxe.
¤
Si c’est pas une toilette turque, elle aurait du,
sinon kessé que tu fais dans une place chic de même??
Si ya pas d’aération ni même de toilette turque,
(on oublie la porte et la lumière, comme dans “activité collective”)
t’es dans un endroit reculé en campagne (et t’as trouvé les chiottes “au pif”).
¤
À part dans les hôtels, restaurants chics, et à l’aéroport,
ou ben parce que t’es toute une chanceuse
[mais fais attention à la balance karmique des choses, mouhaha-mouhahahahaha],
y’aura pas de papier aux toilettes, ok. Bon.
Alors assures-toi donc de traîner en permanence un paquet de “mouchoirs”,
tout d’un coup que le nez te coule.
¤
¤
2-
GEL ANTIBACTÉRIEN
Mais oui t’es pleine d’anticorps, mais non, t’as (presque) pas peur des bébittes.
Montréal, c’est 3M d’habitants, Shanghai, c’est environ 20M d’habitants,
et on ne sait pas où ils se mettent les mains.
¤
…..Comme tu es maintenant mise au parfum des eaux de toilettes publiques
(qu’on aime mieux “turques”, comme ça on est sûr de ne pas trop s’en approcher),
je vais maintenant te dire un secret :
il n’y a pas nécessairement du savon qui va t’attendre à côté du lavabo.
Ça et un tour de métro à l’heure de pointe est en général assez convaincant
pour avoir du Purell dans ta sacoche (à côté des mouchoirs).
¤
¤
3-
DÉODORANT
Du shampoing pis des bébelles de douche pour faire la belle pleine de bubulles,
ça y’en a partout.
Mais du DÉODORANT en bâton, ah ben ça, non.
Si tu réussis à trouver du désodorisant,
ce sera quelques dégueulasseries en aérosol, en gel,
toutes moins efficaces les unes que les autres
et pas nécessairement moins chères que ce que tu utilises chez-toi, donc…
¤
¤
4-
TAMPONS
Aux dernières nouvelles ils ne sont pas plus populaires
que trouvables en compagne, il doit y en avoir en ville (…où ça?)
et je ne garantis pas plus leur efficacité et leur confort que celui des
serviettes sanitaires (mais on s’entend que pour les serviettes,
c’est moins dramatique).
¤
Donc tampons : un must à apporter…
Serviettes si ya de la place dans tes bagages de fille
qui ne part pas longtemps et qui n’a pas envie de s’en chercher au supermarché.
PS-Les protège-dessous d’ici sont corrects, par contre.
¤
¤
5-
CONDOMS
Ok, plusieurs membres de la gent masculine occidentale de mon entourage
s’entendent pour dire que cette chose instable inconfortable épeurante
ne les inspire pas pantoute, pour rester polie.
¤
Alors amuse-toi bien avec qui tu veux qui viendra bien d’où [quand] il voudra,
en autant de ne pas avoir à te demander “ce qui en ressortira”.
¤
¤
6-
À PROPOS DU SMUG
Gouttes, lunettes-soleil, etc.
Moins pire à Shanghai qu’à Beijing
puisque c’est plus sec et venteux dans la capitale.
C’est sûr que t’auras apporté tes lunettes de soleil
qui agiront comme une première barrière face à la poussière des rues.
¤
Je suis évidemment la pire de ceux que je connais
(youpi, hourra, je gagne des gouttes pour les yeux pour ça?),
mais je ne suis pas la seule à m’être tapée
une jolie petite infection dans les kezieux
(en fait trois conjonctivites carabinées –dues aussi à la fatigue
et aux agents de conservation dans les gouttes qui étaient censées me soigner
-qu’on m’a prescrites à répétition).
¤
…Si t’es sensible,
apportes-toi donc des gouttes pour les yeux qui ont de l’allure
(hydratantes / anti-allergies, …).
Et si t’es sensible comme moi,
je sais que Visine vient de lancer une gamme sans agent de conservation
(que je n’ai pas essayée).
Bref, ce changement subit de qualité de l’air en incommode plusieurs
mais personne n’en meurt (sauf lentement) et les rats y survivent très bien ;P :
Si tu souffres d’asthme ou de quelque chose que la pollution peut empirer,
pare-toi donc contre toute éventualité.
¤
¤
7-
SERVIETTES HUMIDES
“pour les mains et le visage” (…ou les fesses de bébé)
Comme dans
“Manquer d’eau mais avoir encore de l’eau potable à boire dans son Thermos.”
(De toute façon on ne boit pas l’eau du robinet ici.)
¤
En campagne :
-Parce que la localité n’a pas traité assez d’eau de la rivière
pour les réserves de la journée […..ou l’autre d’après?!]
(ça n’arrive jamais mais c’est arrivé deux fois quand je suis allée au Sichuan)
-Ou parce que t’es vraiment dans un coin perdu en montagne,
attention le singe là derrière cherche à voler ton lunch.
¤
En ville :
Parce que tu ne sais pas lire donc tu n’as jamais vu l’avertissement en mandarin
collé au mur du premier étage de ton immeuble,
parmi tous les autres que tu ne sais pas plus lire
et tu commences à sérieusement paranoïer.
…..Ah ben ça alors, il y a de la construction dans le coin
et ils vont couper l’eau toute la journée à quelques reprises.
La solution à ton mal quand il fait 38°C à 9:00am un 5 juillet
et que t’as pas envie qu’on sache que t’arrives deux coins de rue à l’avance
c’est……… Serviettes humides. Et un petit verre d’eau potable pour te rincer,
si tu te sens princesse-dépensière (t’as pas honte?!).
¤
¤
8-
AUTRES
¤
Trousse de secours anti-gargouillis
…Tu auras aussi eu la brillante idée de te traîner de l’Imodium
ou encore mieux du “charbon végétal activé
–qui est entre-autres un antidote contre les intoxications alimentaires
et les produits chimiques, voir :
—>lire surtout la partie “Médecine”).
¤
…Car il n’est pas ici question seulement que de rencontrer
une fort séduisante tourista
mais également des pesticides et des produits chimiques
comme ce très cher MSG (Glutamate Monosodique)
qui se retrouve partout et qui en dose massive peut provoquer
diarrhée, maux de tête et palpitations cardiaques.
¤
Ambassade de ton pays d’origine = Protection
Enregistre-toi en ligne à l’Ambassade Canadienne AVANT de partir,
comme ça si tu perds ton passeport
ou si quoi que ce soit arrive, tu seras protégée :
¤
D’autres infos peuvent t’intéresser sur le même site http://www.voyage.gc.ca
¤
L’ambassade et les consulats du Canada en Chine :
¤
Trouver un bureau près de ta destination,
tu sauras où les joindre en cas de besoin :
¤
¤
9-
EXTRA : UNE FOIS QUE T’ES LÀ
Le formulaire
Ok, alors comme ça tu as ton passeport, ton billet d’avion,
et ton visa d’entrée en Chine
et que tu sais tout sur ce que tu dois apporter, il reste juste une chose :
Une fois atterrie, regarde derrière la carte d’arrivée
qu’on t’as distribuée dans l’avion :
si tu ne résides pas dans un hôtel ou une auberge de jeunesse,
tu as 24 heures pour demander au proprio de ton appart de remplir un formulaire
qui t’enregistre comme “étrangère” au poste de police de ton quartier.
¤
…Si tu as à renouveler ton visa (au “Public Security Bureau“),
on te demandera ce formulaire.
Le reste du temps, garde-le dans le coffre-fort de ta chambre avec ton passeport,
au pire fais une photocopie de ce dernier
si tu veux avoir une pièce d’identité sur toi en tout temps.
¤
¤
Bon voyage, donnes-moi des niouzes si tu passes par Shanghai!
MingMing xxx
US

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>