MonInChina Tome 2 : HuangShan

Salut c’est encore nous-autres avec nos lunettes.

On part à HuangShan. Pis on va être ben impressionnées.
C’est Moni qui fait les photos de fous malades. Moi je dis des conneries (longtemps).

Chapitre 2 : HuangShan, la montagne ben-ben-ben sauvage!
Impressionnées… Tout d’abord du train de type K, de nuit, 12 heures de bonheur.
Ça coûte 100$ chacune, aller-retour, et nous épargne les frais d’une nuit d’auberge…
J’avais déjà pris un train K avec Julie, pour Xi’An,

mais celui-là a fait un effort particulier.
..

Ça’a l’air propre non… Le Train… miam-miam…
Les murs sont collants, les couvertures des couchettes neigent,
les vieux crachent, et je floche quelques autres commentaires sauf un :
Le gars du troisième lit du haut pue tellement des pieds
que notre voisine de cabine, Chinoise, se met du Tiger Balm sous le nez.

Monica -Ça sent les pattes…
Ming -Les pâtes? Au parmesan?
Monica a rêvé d’affaires qui puent.

On arrête à plusieurs stations.
Au milieu de la nuit, deux méchants protagonistes entrent sans billet
-ça arrive [de moins en moins] en Chine, ça s’appelle faire BuPiao (pas billet) :
tu te présentes avec un vieux billet et tu payes rendu dans le train.
…Le charmant employé du train se transforme en Hulk. Des dingues.



C’est joli, Tunxi

Enfin descendues du Crazy Train avec le même QI que Ozzy Osbourne.
Il fait 4200 degrés, comme à Shanghai, mais l’air est plus propre.
On se sauve des rapaces de gare, on trouve notre auberge, on se promène toute la journée.

.
.
.
On tombe sur quelques jambons qui suintent autant que nous.

On ne s’achète pas de popsicle au blé d’inde.
(En avez-vous aux pattes de poules??)

Il y a des set-up un peu partout pour Moni :

.
..
.

Petite promenade nocturne avant d’aller s’évanouir,
demain on sera sur nos pattes à l’heure des mangeurs de pattes de poules.

En chemin vers HuangShan (Montagne Jaune)
Départ en bus de l’auberge à 6h10am.
Un autobus, deux autobus, un imbécile qui fait la narration à pleine tête avec un micro.
(Arrête. C’est le matin. On ‘veut pas le savoir.)

Quatre heures d’attente pour le téléphérique, parce qu’on s’en va très très haut,
avec sac-à-dos aux épaules, 8400 degrés cette fois, et même avec de la crème solaire 30…

.
À se sentir comme…                                                           Et à avoir l’air de…


Vous voyez, là-bas, le début de la file, dehors?

Ça fait un moment hein, de tout ça. Mais rassurez-vous ce n’est pas déjà fini, vous pouvez encore en profiter.

Ici, comme toujours,
on ne fait pas vraiment la file -même si ça s’améliore : on fait plutôt la boule…

Heureusement qu’il y a des rampes.

Quand il n’y a plus de rampe, on se croirait dans un moulin à viande.
Il y en a un qui pète sa coche. Ça squeeze ça skouiche, ça fait du jus d’humains…

Enlève le mot “maintenance” de ta tête. Tu y repenseras plus tard.

En haut, enfin!
Il fait à peine 20 degrés, l’air est pur et les oiseaux jouent à aller toucher les bourrasques d’oxygène.
Nos voisins de file nous saluent comme si on avait gardé les cochons (qui suintent) ensemble.
Ah l’intimité des files, c’est vrai que ça tisse des liens solides (courage, fuyons!).


.

Qui a appelé du St-Hubert?? J’pense laisser faire le poulet à soir...

À HuangShan, un lit de dortoir coûte le même prix qu’une chambre à Tunxi. Un lieu merveilleux…
Courage, re-fuyons! Soleil, vertige, et look de crevette potentiel!
.
.

Le soir, on fait des étirements de filles au futur courbaturé.
Quelques curieux ont appris les techniques de Moni.

4:30am. Réveil général du dortoir. On s’en va voir le lever du soleil.
Il fera autour de 10 degrés. C’pour ça que le monde se loue des coats d’hiver à l’hôtel.

Notre voisine aux tendances cliniques amène des couvertures du dortoir…
Bref on aurait dû amener nos raquettes.


On sort des escaliers battus, parce qu’on a d’autres photos de nos amis et eux aussi…

Si tu aimes le soleil crie plus fort! Ça’a l’air d’être des tradition d’ici!
Non sérieux, au retour, j’ai jasé avec un de mes amis qui est aussi allé à HuangShan,
et j’ai mentionné cette célébration matinale
consistant à hurler à chaque fois que le soleil ouvre l’oeil un peu plus grand.
Il m’a dit “ah oui c’tait le fun ça le trip de matin tribal”.
Il a meilleur caractère que moi aux aurores, je pense.

Ou comme le disait (probablement) un grand penseur chinois :
“Il faut savoir apprécier l’instant présent (donc tais-toi)”. Allez, sans rancune.

On les a quand-même trouvés cute dans leur genre,
alors maintenant quand on voit le soleil on lâche un bon wak en souvenir…

Photo absolument absolue, bravo Moni!

Et pour celles-là aussi, moment croqué sur le soleil entre deux bancs de brume,
où la montagne jaune porte réellement son nom…

.

Bon matin tout le monde,
je vous laisse avec une ombre chinoise de Moni au point du jour!

Becs de poules,
Mu xxx

Un petit mantra avec ça? Inti_Bia

 

 

 

This entry was posted in China.
US

9 thoughts on “MonInChina Tome 2 : HuangShan

  1. Euh,
    à Tunxi c’tait le
    “HuangShan Old Street Youth Hostel”,
    mais celui sur la montagne jaune en tant que tel je ne sais plus,
    c’était un hotel normal,
    avec des dortoirs pour les budgets plus discrets! :p
    Ils sont pas mal tous de même là-haut…

    …À moins que ta question signifiait plutôt
    “quand est-ce que vous dormez là-dedans”?
    La réponse : peu.
    Hahahaha! ;p

    Zhibouxxx,

    Mu xxx

  2. ok… mais keskon peut faire dans ce bled perdut, a part se pêter la fraise au MAOTHAÏ et manger des kokErelle frites au miel de jasmin
    boussi=bisous en arabe

    TONTON JM

  3. Je vous trouve bien braves d’aller ds des coins pareils.
    Pleins de plaisir pour les yeux. Pour l’estomac, ca semble assez costaud…!
    Juliette

  4. tout a fait d’accord avec Juliette, remarque c’est moins dangereux que AMIEN en FRANCE ( sourire jaune )

    tonton JMS

  5. …Bah… Courage (fuyons!),
    et avec un petit rire jaune mais sans plus,
    puisque l’odeur vaut la vue :)!

    Si ‘ya un truc, c’est que la Chine en général c’est sécuritaire,
    alors même quand ça pue, on est loin d’Amien ou d’ailleurs.

    Et puis on n’a pas croisé tellement de bébittes
    (au miel ou à d’autre chose),
    seulement des petits gâteaux locaux salés-épicés…

    Hé non, on n’a pas bu de Maothai (c’t’un drink rouge ça hein)…?

    Ce qu’il y a à faire, à part se promener,
    c’est de devenir antiquaire, faire dans l’import-export,
    parce qu’il y a tellement de capharnaüms à vieilleries là-dedans!!

    Boussi aussi,

    Mu xxx

  6. ptit-LOTUS fouille bin dans les antiques. voir que tu tombes sur un truc de 1000 ans,$$$$$$$$

    BOUSSI
    tonton JM

  7. WOOOOOOOW!!!!!! C’est donc ben beau le levé du soleil avec la brume dans les montagnes!!! J’en ai les larmes aux yeux!
    Aussi les agglomérations d’architecture chinoise wow wow wow!!!!

    C’est certain qu’un jour je vais me pointer pour les voir en vrai de vrai….C’est drôle, le levé de soleil me fait étrangement penser au levé de soleil que j’ai vécu sur le site d’Angkor au Cambodge…plein de monde, plein de flash…nous qui pensions que nous serions les seules à être assez malade pour se lever à 4h am. Nous avons affectueusement appelé cet événement ” Sunrise tourista”

    Bisou XX

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>