魔鬼 (mó guǐ )

Conte de Nowel :

Il était une fois, dans un paysage sans neige,

une étudiante en mandarine qui se pelait le cerveau

pour trouver des mots qui donneraient “du jus” à ses exemples

(pour agrémenter les cours).

Donc, John et Mary sont restés chez-eux,

(l’école était fermée à cause d’une tempête de pas-de-neige);

il n’y a pas non-plus de “red car in the street”,

et autres futilités durant mes cours.

…Bien sûr que j’apprends à dire des choses normales.

Mais pour les exemples de verbes,

“je vole dans le ciel” -et comme il est facile de s’y faire des amis,

ben après, “je prend une marche avec un dragon”.

Ça vous tente d’essayer la dernière??

我跟一条龙散散步 : “wǒ gēn yī tiáo lóng sàn sàn bù” .

Je vais peut-être aussi éventuellement jouer au basket ball

avec une licorne… allons-y :

我跟一只麒麟打篮球 : “wǒ gēn yī zhī qí lín dǎ lánqiú”!

Oui bon, nous, on dit un + quelque chose…

Eux, ils disent : un + “unité de mesure” + objet.

La plus commune, c’est 个 (gè) -kioute hein (gueguegueguegue)?

Mais le fun commence quand t’en apprends pluss,

parce que la logique chinoise veut, par exemple,

que quelque chose de long soit un (一 yī) + 条 (tiáo) + quelque chose.

Donc une tiáo rivière, un tiáo poisson, un tiáo dragon,

une tiáo nouille, pis un tiáo chien.

(Pourquoi un chien c’est long, hein? …À part le basset de ma mère, là…)

Un paquet :

一包 yī bāo

Un chat (la même unité que la licorne) :

一只猫 yī zhī māo

Un chien (surtout pour un basset ou un teckel, à mon avis) :

一条狗 yī tiáo gǒu

Un char :

一辆汽车 yī liàng qìchē

Un livre :

一本书 yī běn shū

Un crayon (la mesure est un homophone de la licorne et du chat) :

一支铅笔 yī zhī qiān bǐ

Un billet :

一张票 yī zhāng piào

Allouette, je te plumerai –et de toi mangerai des parties qu’aucun occidental n’imaginerait cuisiner!

…Je suggère 五脏 (wǔ zàng) i.e. “cinq affaires sales”, ce qui en fait veut dire “les cinq viscères”

(cœur, foie, rate, poumons et reins : juteux, menoum menoum).

Ah, l’esprit de bottine.

Donc afin de poursuivre sur cet élan, ou ce chevreuil, bref cet écervidé,

malgré mes lacunes de dénombrement démembrés,

j’ai ajouté à mon “devoir de verbes” une partie “bonus mythologique”.

…Et en cherchant le mot “démon” (projetant de le cacher dans un ascenseur),

je suis tombée sur le terme…

魔鬼 mó guǐ (diable/démon)

Je pense que je ferais mieux de le cacher dans un

圣诞树 shèng dàn shù (sapin de Nowel)!!

Ben oui, le mó guǐ , nous on le connaît mieux sous le nom de
“Guizmo le mogwai”

Bon, mais en passant, ce n’est pas que Chinois, mais aussi Indien et Persan, bref, les gremlins se sont pas mal promenés dans le monde.

Bon ben on se reparle plus tard pour se souhaiter Noyeux Joël,

en mandarine désorangée avec des éclairs au chocolat crème à l’orage,

évidemment!!

明明

F is for friend

Si vous voulez suivre un cours d’anglais
donné dans le Széchuan par mon ami 唐波 (Bobby)…

PS-J’ai aussi une tonne de photos à réduire et à mettre sur le web,
entre ma connection internet de mongole et mes devoirs de chinois ;).