Le lendemain… ou le surlendemain?

Bon,

Voilà, je suis revenu pour de bon… on a dormi dans notre lit hier soir et je me suis réveillé à 5h du mat… mais étant trop creuvé, ça n’a pas pris 5 secondes pour me rendormir.

Vers 10h… hop debout et me voilà encore bien réveillé… humm.. dangereux, il faut que j’aille me coucher pour ne pas rester dans le même horaire que la Chine.

En ce moment, nos 4 employés viennent de commencer leur deuxième journée de travail depuis que je suis parti et tout est parfait.

Carine, de son côté, s’est réveillée beaucoup plus tôt… elle s’est déjà endormie dans le salon… que c’est cruel de la réveiller pour la déménager dans le lit…

enfin, sur ce, bonne nuit !

~ Emmanuel ~

Nous sommes arrivés!

Voilà, c’est terminé… à part qu’il faille vider les valises.  Le voyage s’est globalement bien passé, quelques petites aventures pour ce rendre à l’aéroport de Shanghai Pudong mais c’est tout.
Désolé pour hier soir, le site était down… un peu comme nous d’ailleurs! Nous somes le lendemain matin… on a beaucoup dormis et ça fait tout de même du bien car dans l’avion, cette fois-ci, ça n’a pas été une réussite.

Enfin, c’était bien, nous étions dans un Boeing 777 de la série 300 flambant neuf. Nous avions plein de film à regarder… mais après 2 films, les yeux n’en pouvait plus. La bouffe a été particulièrement mauvaise cette fois-ci, merci à John de nous avoir acheté des dumplings pour le voyage!

Bon, on va se réveiller tranquillement… à très bientôt à tous!

~ Carine et Emmanuel ~

Pour nous suivre à la trace…

Voilà un des derniers messages en sol chinois pour vous donner l’horaire de nos vols…
Nous partons à 10h30, notre ami John va nous amener à l’aéroport.

Shanghai Pudong Airport vers Toronto
AC88
Décollage à 14h40 (yeah right!)
Atterissage à 15h00 à Toronto…

Pour suivre la trace du vol AC88 en date du 18 nov. 2007, cliquez ici!

Toronto vers Montréal
AC422
Décollage à 18h00 (j’espère!)
Atterissage à 19h20 (enfin!)

Pour suivre la trace du vol AC422 en date du 18 nov. 2007, cliquez ici!

D’autres sites pour suivre les vols d’avions.

http://flightaware.com
http://travel.flightexplorer.com

À très bientôt!

Carte des lieux…

Allo,

J’ai ajouté un lien à droite “Carte des lieux” où vous pouvez voir quelques points où nous sommes allés.

Il nous reste encore beaucoup de villes à aller voir ;-)

À très bientôt!

~ Emmanuel ~

~ 艾密纽 ~

Jade Boudha Temple

Jeudi 15,
je suis allé au Jade Buddha Temple :
je n’ai pas pris tellement de photos puisqu’on n’a pas le droit
de déranger les deux Boudha de jade dans leur illumination.
(Fair enough.) J’ai apprécié croiser un couple de français
accompagnés d’une guide Chinoise -d’un français impeccable-
qui racontait un paquet de trucs intéressants à propos de ce temple.

Premièrement, jamais on n’ “achète” une oeuvre d’art
représentant Boudha (ce n’est pas joli!) :
on dit plutôt qu’on “l’invite à la maison”.
I.E. d’habitude, on construit un temple
et après on invite les Boudha dedans. Pour celui-ci c’est le contraire.

En 1889, 5 gros blocs de jade blanc
(“jade” étant le mot utilisé pour dire”pureté” en mandarin)
ont été sortis d’une mine et transformés en Boudha.
Un homme voulait les ramener dans sa ville,
mais la plus imposante des statues posait problème
à cause de son poids (en 1889, il parait qu’il n’y avait pas
tant de moyens pour déplacer cette immense masse).
…L’homme a interprété de ceci que le grand illuminé
voulait rester à Shanghai et lui a laissé pour compagnon
un autre des cinq Boudha, plus petit, couché sur le côté.
(Celui-là, c’est le Boudha au Nirvana,
dont la réplique en marbre est colossale.)

Les moines de ce temple ont protégé leurs deux copains touts blancs
-aux traits plutôt indonésiens-
durant la révolution des années 1960-70,
(là où les autorités ordonnaient la destruction
de toute icône religieuse, les considérant comme superstition)…
…en les cachant derrière d’énormes portraits de Mao!!
Belle Chinoiserie!

En tous cas, quand les Chinois brûlent leurs offrandes au temple,
sauvez-vous!!! …Ils mettent des trucs en plastique au feu,
ils laissent d’autres offrandes dans leur emballage,
ça sent l’incinérateur, l’empoisonnement,
il y a de la drôle de cendre qui revole partout,
et tout le monde est joyeusement recueilli sans broncher
autour de cet espèce de poêle (qui autrement sert à allumer l’encens).
(À côté de ça, s’inquiéter du fait que l’encens pourrait être cancérigène
est absolument pissant.)

…Enfin, moi je suis allé voir ailleurs si Boudha y était
pendant que les autres touristes se rapprochaient du Nirvana.
…Quand-même quelques petits trucs à zieuter :

http://china.i-manu.com/gallery/v/20-Jade+Buddha+Temple/

MingMing la mini flashlight au pays des illuminés pyromanes


莫干山路

Mercredi 14, grâce à la référence de Marie-Loïc (xiè-xiè-xiè-xiè-merci-merci),
je me suis retrouvée au paradis des étudiants en art visuel, sur 莫干山路, Moganshan Lu(=Road).

Ça m’a pris un numéro de claquette pour m’y rendre -c’est connu, mais pas hyper touristique, ni à proximité d’un métro. Je me suis donc, à l’aide de quelques mots-clefs en mandarin, rendue en taxi jusqu’à cet ancien quartier industriel reconditionné en ateliers et galeries d’art.

Pour ceux qui connaissent le Belgo à Montréal, c’est le même concept (vieille baraque, l’artiste reçoit dans son atelier), mais dans un paysage de vieilles usines chinoises (petites et grandes) à toits en ardoise rouge. J-O-L-I.

Là encore, on ne peut pas prendre des photos dans tous les ateliers :
je me suis bourré le crâne tant que j’ai pu, j’ai photographié quand je le pouvais, et j’ai aussi triché à quelques reprises quand les surveillants avaient le dos tourné.

C’est drôle, souvent les très bons artistes (lorsqu’ils sont présent dans la salle) ne voient aucune objection à voir leur art pris en photo sans flash. Tant mieux si ça voyage, tant mieux si c’est inspirant : ils ont confiance, quoi. C’est les moins intéressants qui sont plus snobs ou radins!! Ceci dit, je ne les blâme pas trop : un Chinois, ça comprend l’art de la copie!! Bon, et les surveillants, ils font leur job quand l’artiste n’est pas là. Ceci dit, la plupart sont jasants et gentils.

Dans tout ce bric-à-brac à look de ruelle perdue au milieu de nulle part, il n’y a qu’un seul immeuble qui est relié avec une université. Le reste est “total underground”.
…Je me suis tellement empiffré les yeux que si je me tord le cerveau, il va me sortir de la peinture par les oreilles!!

Jugez par vous-même :
http://china.i-manu.com/gallery/v/19-Moganshan+Lu/

MingMing La tête en Pinceau xxx

I’m white so I flash!(“No Photos”)

Hier Mardi 13 je suis allée au Shanghai Art Museum et me suis transformée en agent007!

Il semble que ma blancheur flashe beaucoup au milieu des Chinois (“Non, tu m’dis pas!?”), je me suis donc fait talonner par une garde de sécurité en mal d’autorité.

D’accord, dans certaines salles du musée, on n’a pas le droit de prendre des photos avec flash (ok), dans d’autres on n’a pas le droit de prendre de photos des originaux—règle QU’AUCUN Chinois ne respecte!!

Bon, mais pour les reproductions en méga format, une garde m’a assuré que c’était ben correct. Une autre m’a au contraire -pour une raison obscure- prise en grippe au milieu du parcours. Alors dès qu’elle avait le dos tourné je prenais des photos des originaux -les rares qui étaient assez éclairés pour se prêter à l’exercice.

Ça, c’était pour la salle des geishas : il n’y avait pas de restrictions pour la plupart des autres halls d’expos. (C’est juste que j’étais surtout venue voir les geisha du 19E siècle.) Et j’ai bien fait de désobéir parce qu’aucune de ces images n’était trouvable dans la boutique du musée…

J’ai toujours eu du respect pour les vieilles peintures, fragiles tapisseries médiévales, etc., je n’utilise jamais de flash -en général à la différence des autres touristes qui m’entourent. La garda, vraiment, elle éxagérait et/ou se trompait de coupable !!

En tous cas c’était quand-même drôle de voir tous les autres touristes, asiatiques et blancs confondus, profiter du fait que la garde me talonnait pour prendre des photos… la plupart avec flash –je n’y comprends rien puisque toutes les images sont sous verre, le résultat doit être plutôt médiocre.

Voici donc mon butin de MingMing007
(tiens d’ailleurs, le même jour, on m’a demandée si j’étais Russe, j’ai vraiment une gueule d’espionne ou quoi ;¬P ?) :
http://china.i-manu.com/gallery/v/18-Shanghai+Art+Museum/

MingMing007 ZeWhiteRussian xx